Les yeux dans les yeux

Conception et chorégraphie : Geisha Fontaine et Pierre Cottreau, Film : Pierre Cottreau, Distribution : Geisha Fontaine et Sylvain Dufour, Lumières : Sandie Charron, Maquillage : Sylvain Dufour, Traduction japonais/français : Kazumi Fuchigami.

Passionnée de philosophie, une vieille danseuse part au Japon pour rechercher le Traité de l’iris ou Traité de l’arc-en-ciel, ouvrage introuvable en Europe écrit par Spinoza. Ce dernier est un philosophe idéal pour les danseurs, il élabore une « philosophie pratique » qui sied bien à la danse. De Nagasaki à Tokyo, après moult péripéties, la danseuse découvre le traité et s’en inspire pour expérimenter une suite de démonstrations sur le regard préconisées par Spinoza. Mais le Japon l’impressionne à plus d’un titre. Comme elle ne parle pas le Japonais et que la plupart des Japonais ne parlent que leur langue, elle s’adonne à une observation incessante du pays, de ses formes et de ses détails. Peu à peu, elle commence à faire ce qu’elle voit, illustrant sans le savoir la théorie des neurones miroirs. Une découverte des neurosciences montre en effet que les mêmes neurones s’activent chez celui qui fait une action et chez celui qui regarde cette action se faire. La danseuse s’inspire de ce qu’elle voit pour finalement faire autre chose, et s’appuie sur le traité de Spinoza pour entraîner physiquement son regard hors de son orbite. Les yeux dans les yeux est le spectacle de cette aventure.

Production : Mille Plateaux Associés, Coproduction : Centre national de la danse, Ballet de l’Opéra national du Rhin – Centre Chorégraphique National de Mulhouse, La Briqueterie – CDC du Val-de-Marne, Institut français de Tokyo-Japon, Ville de Champigny-sur-Marne, Avec le soutien de : DRAC Ile-de-France – Ministère de la Culture et de la Communication, Région Ile-de-France, Conseil général du Val-de-Marne, La Chartreuse de Villeneuve Lez Avignon – Centre national des écritures du spectacle, Festival internacional de danza independiente CoCoA 2012 (Buenos Aires, Argentine), La Vitrina (Santiago, Chili), Institut français, RAVIV – Réseau des Arts Vivants.